Je regarde (ou plutôt j'écoute en pointillé) de temps à autre l'émission les maternelles sur la 5. Je me doutais bien que l'histoire du "pas de 0 de conduite pour les 3 ans " se poursuivrait sous une forme ou une autre. J'en ai eu la confirmation hier dans cette émission. Madame Valérie Mécresse députée UMP et mère de 3 enfants était enchantée d'expliquer qu'il était prévu que "dès 3 ans et tous les 3 ans, les enfants auront un bilan sur tous les troubles psychiques". L'idée pourrait être bonne ou du moins acceptable en soi si il n'y avait pas de risques de dérives. Mais là, je crois utopique que dans le pays du docteur Knock qui considère qu'il n'y a pas d'hommes bien portants, il n'y a que des malades qui s'ignorent, on n'en vienne pas à trouver beaucoup de petits malades. Un petit extrait du Docteur Knock ?

KNOCK

Vous me donnez un canton peuplé de quelques milliers d'individus neutres, indéterminés. Mon rôle, c'est de les déterminer, de les amener à l'existence médicale. Je les mets au lit, et je regarde ce qui va pouvoir en sortir : un tuberculeux, un névropathe, un artério-scléreux, ce qu'on voudra, mais quelqu'un, bon Dieu! quelqu'un! Rien ne m'agace comme cet être ni chair ni poisson que vous appelez un homme bien portant.

LE DOCTEUR 

Vous ne pouvez cependant pas mettre tout un canton au lit! 

KNOCK, tandis qu’il s’essuie les mains.

Cela se discuterait. Car j'ai connu, moi, cinq personnes de la même famille, malades toutes à la fois, au lit toutes à la fois, et qui se débrouillaient fort bien. Votre objection me fait penser à ces fameux économistes qui prétendaient qu'une grande guerre moderne ne pourrait pas durer plus de six semaines. La vérité, c'est que nous manquons tous d'audace, que personne, pas même moi, n'osera aller jusqu'au bout et mettre toute une population au lit, pour voir, pour voir!

Toute une population au lit, non bien sûr! Mais sous médicaments, en est-on si loin ? La France a quelques avances sur les autres pays du monde en ce qui concerne la consommation de médicaments...autant entrainer les enfants. Je suis peut être pessimiste voire un brin cynique, mais je serai très surprise qu'il n'y ait pas un fort pourcentage d'enfants avec des prescriptions médicales au bout de leurs 5 contrôles systématiques. On trouve toujours ce qu'on veut chercher, il suffit d'y mettre les formes .